concours centre hospitalier

Bâtiment intégré et intégrant la nature comme vecteur curatif

L’hôpital est implanté dans un vaste parc et articulé à tous les niveaux autours de jardins, patios et espaces végétalisés ou minérales.

La lumière naturelle, les ambiances saisonnières et les spectacles de la nature pénètrent partout au sein du bâtiment pour devenir un agent actif dans le processus thérapeutique.

A l’invitation de la végétation dans le bâtiment, s’ajoutent des possibilités de sorties dans la nature grâce à des sentiers de promenades dans le parc et des terrasses communes et privées réparties dans les zones de soins et d’hébergement.

Bâtiment de grande taille rapporté à l’échelle humaine

L’éclatement du vaste programme en un corps principal et une série de volumes satellites permet de créer un bâtiment principal d’une hauteur limitée, greffé de volumes facilement identifiables et assimilables.

La hauteur du bâtiment principal ainsi que les repères fournis par les formes et tailles des volumes satellites ramènent le programme de l’hôpital à une échelle humaine.

Le systématisme de l’organisation des différents services en unités fermées de taille réduite ainsi que le naturel et la simplicité des liaisons entres les différents espaces du programme contribuent également à une assimilation aisée du projet par l’utilisateur.

Bâtiment aux circulations optimisées

Le bâtiment se caractérise par des circulations riches à plus d’un titre.

Un déambulatoire occupe le pourtour du niveau parc, dessert le cœur du bâtiment ainsi que l’ensemble des fonctions satellites. Il assure des connexions fonctionnelles, courtes et naturelles. Ses proportions, son éclairage naturel ainsi que son contact avec le parc lui confèrent une richesse spatiale particulière.

Une organisation rigoureuse des circulations assure une fonctionnalité et une indépendance des déplacements. Dans l’ensemble du bâtiment, chaque catégorie d’utilisateurs _ patients ambulatoires, visiteurs, patients alités, personnel médical et technique, robots _ disposent de circulations qui leurs sont propres, sans aucune interférence avec d’autres groupes d’utilisateurs.

Bâtiment durable

Dépourvu de structures contraignantes dans les zones nécessitant une extrême flexibilité d’usage, le bâtiment offre une grande durabilité.

Une structure permettant d’aménager une surface de l’ordre de 1.700 m2 entièrement exempte de tout appui a été développée pour les zones aux plus grandes exigences de flexibilité.

Impact automobile limité

L’ensemble des circulations automobiles est excentrée du parc dans lequel est implanté l’hôpital et n’interfère d’aucune façon avec les déplacements privilégiés des piétons, se rendant vers l’hôpital ou déambulant simplement à travers l’environnement vert de celui-ci. 

centre hospitalier / esch-sur-alzette

concours centre hospitalier

Bâtiment intégré et intégrant la nature comme vecteur curatif

L’hôpital est implanté dans un vaste parc et articulé à tous les niveaux autours de jardins, patios et espaces végétalisés ou minérales.

La lumière naturelle, les ambiances saisonnières et les spectacles de la nature pénètrent partout au sein du bâtiment pour devenir un agent actif dans le processus thérapeutique.

A l’invitation de la végétation dans le bâtiment, s’ajoutent des possibilités de sorties dans la nature grâce à des sentiers de promenades dans le parc et des terrasses communes et privées réparties dans les zones de soins et d’hébergement.

Bâtiment de grande taille rapporté à l’échelle humaine

L’éclatement du vaste programme en un corps principal et une série de volumes satellites permet de créer un bâtiment principal d’une hauteur limitée, greffé de volumes facilement identifiables et assimilables.

La hauteur du bâtiment principal ainsi que les repères fournis par les formes et tailles des volumes satellites ramènent le programme de l’hôpital à une échelle humaine.

Le systématisme de l’organisation des différents services en unités fermées de taille réduite ainsi que le naturel et la simplicité des liaisons entres les différents espaces du programme contribuent également à une assimilation aisée du projet par l’utilisateur.

Bâtiment aux circulations optimisées

Le bâtiment se caractérise par des circulations riches à plus d’un titre.

Un déambulatoire occupe le pourtour du niveau parc, dessert le cœur du bâtiment ainsi que l’ensemble des fonctions satellites. Il assure des connexions fonctionnelles, courtes et naturelles. Ses proportions, son éclairage naturel ainsi que son contact avec le parc lui confèrent une richesse spatiale particulière.

Une organisation rigoureuse des circulations assure une fonctionnalité et une indépendance des déplacements. Dans l’ensemble du bâtiment, chaque catégorie d’utilisateurs _ patients ambulatoires, visiteurs, patients alités, personnel médical et technique, robots _ disposent de circulations qui leurs sont propres, sans aucune interférence avec d’autres groupes d’utilisateurs.

Bâtiment durable

Dépourvu de structures contraignantes dans les zones nécessitant une extrême flexibilité d’usage, le bâtiment offre une grande durabilité.

Une structure permettant d’aménager une surface de l’ordre de 1.700 m2 entièrement exempte de tout appui a été développée pour les zones aux plus grandes exigences de flexibilité.

Impact automobile limité

L’ensemble des circulations automobiles est excentrée du parc dans lequel est implanté l’hôpital et n’interfère d’aucune façon avec les déplacements privilégiés des piétons, se rendant vers l’hôpital ou déambulant simplement à travers l’environnement vert de celui-ci.